"Chez le dogue allemand, tout est gros"

Publié le par Dog bless you

 

Avertissement : cette histoire, comme toutes les autres de ce blog, est strictement vraie.



Il est 18h30. Pour une fois, je n’ai pas de rendez-vous ce soir. Je suis dans mon bureau, j’ai presque fini ma journée. Je réponds à quelques derniers mails, et je m’apprête à éteindre l’ordinateur, quand une petite musique éraillée me fait sursauter. Maudit téléphone !

- Allô ?

Une voix masculine me répond.

- Oui, bonjour, vous vous occupez bien d’éducation canine ?

- Oui.

- Vous avez déjà fait les dogues allemands ?

Etrange formulation…

- Oui.

- Non, mais vous les connaissez bien ?

- Disons que j’en ai déjà eu quelques-uns en éducation.

- J’ai un dogue allemand qui a 11 mois. Il est très excité.

- Oui, il est un peu fou-fou ?

- Enfin, il est très excité, quoi. Excité… Vous voyez ?

A sa manière d’insister sur le mot, je me dis qu’il doit parler d’un autre genre d’excitation. Les chiens qui s’excitent sur les coussins, voire sur les jambes des invités, ce n’est pas rare.

- Oui, je vois.

Nous continuons la conversation, qui commence à prendre un tour… comment dirais-je… spécial.

- C’est que chez les dogues allemands, tout est gros. C’est tout proportionné, si vous voyez ce que je veux dire.

J’ai peur de comprendre…

- Euh… Oui.

- A force, il devient incontrôlable. Il bave toute la journée, il couine, il grogne.

- D’accord. Vous pouvez me préciser les circonstances ?

- En fait, c’est quand ma femme est là. J’ai fini par me poser des questions, et je me suis mis à la cuisiner. - Silence-  Mais ça doit arriver souvent, hein. C’est naturel. Les femmes aussi ont des besoins.

 

Ouh là là … D’un coup, je n’ai plus du tout envie d’entendre la suite. Je raccroche ? Non, trop tard. C’est un canular ? Apparemment pas, il a l’air sérieux et plutôt désemparé.

Il s’avère que le monsieur est VRP et qu’il ne rentre chez lui que le week-end. En attendant, madame s’ennuie et s’occupe comme elle peut avec Victor, le chien. Je vous laisse imaginer la suite. Le problème, c’est que quand Monsieur veut récupérer son lit et sa dame, Victor, jeune mâle débordant d’hormones, ne l’entend pas de cette oreille. Monsieur voudrait donc que j’apprenne à Victor à partager…

Très sérieusement, calmement, j’explique que les chiens ne sont pas partageurs dans ce domaine et qu’il se met en grand danger s’il devient le rival d’un dogue allemand de 70 kg. Je peux l’aider à calmer les ardeurs de Victor, mais on ne peut le faire qu’avec le concours de Madame. Il va falloir qu’elle y mette du sien et qu’elle se trouve une autre occupation en l’absence de son mari.

- Oui, je comprends bien. Mais la situation lui va très bien, à elle.

- Alors, je suis désolée de vous le dire, monsieur, mais ce n’est pas d’un éducateur canin, dont vous avez besoin, mais d’un bon psy pour votre femme.

Ma sortie tombe à plat. Il semble ne pas l’avoir entendue et tente de se rassurer.

- Allez ! Ca doit vous arriver souvent, ce genre d’histoires ! Ca doit pas être la seule à faire ça ! On voit ça tout le temps, sur Internet.

 

Sur Internet, peut-être. Dans la vraie vie (en tout cas dans ma vie), jamais.

 

Après plus de 20 minutes de conversation aux limites du surnaturel, c’est lui qui aura le mot de la fin :

- De toute façon, je préfère ça plutôt qu’elle aille voir le voisin !

 

Ben alors, si tout le monde est content… Allez, au revoir, monsieur !

Commenter cet article

KikA 01/11/2011 08:35


Waw. Tellement surréaliste que j'ai attendu, jusqu'à la dernière ligne, le moment où vous diriez qu'il s'agissait d'un énorme quiproquo !
Dingue !


A.L 20/05/2010 16:29


Dans un sens seulement le pléonasme...


Choupinette des cimes 19/05/2010 13:00


Je suis d'accord avec vous, la maltraitance c'est plus quand un homme fait la chose avec une chienne. Là c'est tout bénef pour le chien.
la femme a-t-elle avoué à son mari? ça m'étonne quand même, peut être qu'il en est persuadé et que le chien considère juste la femme comme sa femelle, sans pour autant passer à l'acte?

Cela dit un confrère m'a raconté un ehistoire similaire, le chien d'une dame faisait de la diarrhée cycliquement... genre une fois par mois. Il a fini par lui faire avouer que par inadvertance, il
était possible que le chien lui lèche les parties intimes pendant ses règles.

Autre cas, une ami véto a eu un appel d'un homme qui avouait avoir péché et qui craignait d'une part d'attrapper des maladies, et d'autre part (ça avait du cogiter un peu dans sa petite tête) si
des bébé mi-homme-mi-chien n'allaient pas sortir dans quelques mois.... (mais ça va se voir non, que ce ne sont pas des vrais chiens?)

Conclusion: y'a vraiment des tarés dans ce bas monde... !!!


Dog bless you 19/05/2010 14:36



Ouh là là, un pervers doublé d'un con... Remarque, c'est peut-être un pléonasme...



Audrey 29/04/2010 22:04


houya! ça traumatise un peu ça! Je me rappelle d'une consultation il y a qq années, lors d'un rempla. Le jardinier (un peu limité) apportait la chienne de sa patronne pour le vaccin... à l'examen
clinique, je remarque un liquide bizarre à la vulve... pfiou! bouffée de chaleur, et picotements partout !OMG c'est pas de la glaire cervicale ça... Dur de garder contenance pour finir la
consultation. Et difficile également de savoir si on doit signaler et comment... Quand j'y repense, j'en suis encore tte retournée.


Dog bless you 30/04/2010 17:49



Oh là là ! Dans ce sens, c'est encore plus atroce, je trouve. Le dogue, il était partant. La chienne, j'en doute. Horrible !!!



Shimizu 29/04/2010 08:18


:O *choquée*

je savais pas que ça existait dans la "vraie" vie ça....

Beuuuuuuuuuuurk !