Eduquer son chien (et dire des conneries) pour les nuls

Publié le par Dog bless you

Un gros coup de gueule avant les vacances. Profitez-en, après, je pars un mois, alors y aura plus de post. C'te chance ! C'est ça d'être indépendant ! Bon, d'accord, pendant ce temps, je gagnerai rien et je continuerai de payer des cotises, mais je suis contente quand même !

 

J'aime bien feuilleter des bouquins sur l'éducation canine quand je suis aux toilettes. En ce moment, mon WC book, c'est "Eduquer son chien pour les nuls". Eh ben tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il a bien failli partir en petits morceaux dans la cuvette avec le reste ! N'ACHETEZ PAS CETTE DAUBE !!  Les méthodes sont vieillottes, les conseils mal rédigés, et il est bourré d'idées reçues (ne le confondez pas avec "éduquer son CHIOT pour les nuls", qui, je crois, est bien mieux fait. Il a été adapté par une collègue éducatrice pro, qui sait de quoi elle parle).

Parce que là, comment dire... En résumé, je pense que ce titre est une contraction de "Eduquer son chien pour les cons" et "Dire des conneries pour les nuls" !

Partie numéro un : Eduquer son chien... pour les cons

A la fin du bouquin (eh oui, je suis quand même arrivée à la fin...), ils nous proposent des méthodes pour apprendre des petits tours rigolos à nos chiens. Chouette ! Alors voilà ce qu'on peut y lire pour "Fais le mort"

"Ce bon vieux tour (...) consiste à pointer l'index (et le majeur) vers le chien, comme si vous le visiez, en disant un mot du genre "Pan" et à ce que le chien tombe sur le côté et fasse le mort." Bon, jusque là, ça va...

"Le but de la séquence 1 est que le chien se couche sur le côté ou sur le dos.

1- à l'aide d'une friandise dans la main revolver, faites allonger le chien.

2- Penchez-vous sur lui et d'une voix grave dites "pan" en pointant l'index vers lui. S'il a un fort instinct de fuite, il s'allongera illico sur le côté."

Quoi ?????? Qui a déjà vu UN SEUL chien qui se couche sur le côté quand on lui dit pan en le visant avec la main revolver ! Ou alors il faut vraiment que le chien soit complètement flippé et ait peur de se prendre une rouste ! Et encore, il s'écraserait par terre, il se coucherait pas sur le côté. Ils nous prennent vraiment pour des cons !

Bref, en continuant de parcourir le livre, je tombe sur une partie qui m'a vraiment, mais vraiment énervée !

C'est la partie numéro deux : dire des conneries pour les nuls

Chapitre 20 : Comment trouver un professionnel de l'éducation canine ?

Ca commence pas si mal : pour une fois qu'on semble savoir que dans ce domaine, il existe des pro et pas que des club amateur, ça me fait plaisir.

Bon, alors le bouquin propose trois solutions pour se faire aider :

            - "lire cet ouvrage". Les pour : "moins couteux, pas d'horaire, pas de contrainte géographique...", les contres "il faut être motivé, votre chien ne rencontrera pas d'autres chiens..." OK

            - Cours collectifs (en club, bien sûr. Parce que les pros ne font pas de cours collectifs, c'est bien connu... C'était quoi, déjà le titre ? "trouver un professionnel ?" Ils savent que dans les clubs, ce ne sont pas des professionnels ?). Les pour : "très économique, on peut vous orienter, permet la socialisation". Les contres : "horaires à respecter, c'est l'instructeur qui décide à votre place, la méthode peut ne pas vous convenir". Mouais...

            - Educateur particulier. Aaah !

Les contres, d'abord : "Très coûteux" (merci, limite ils nous sortent "c'est l'arnaque")," la méthode ne vous correspondra peut-être pas". Bon. Soit.

Les pour, maintenant. Ah, surprise, il n'y en a qu'un seul. Et lequel ? ..........

"VOUS N'AVEZ PAS BESOIN DE VOUS IMPLIQUER BEAUCOUP" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Attendez, je m'étouffe !

Je me rends donc au chapitre "Educateur particulier" pour tenter de comprendre.

"En général, l'éducateur vient chez vous, ce qui est plutôt un avantage car il voit où et comment Oscar vit et il peut vous aider à mettre au point un programme pour répondre à vos besoins."

Bon, ça OK

"Cette formule est un peu coûteuse (et pan dans les dents) mais c'est mieux que de ne pas l'éduquer du tout (gloups ! Alors, ça, ça tue !)."

 

A force de lire et de relire, et de tenter de comprendre pourquoi la véto qui a fait l'adaptation française trouve les éducateurs pro tellement chers et mieux-que-rien, je crois comprendre qu'elle pense que nous faisons une sorte de "pension dressage" : on dresse le chien, puis on le refile au maître, qui se débrouille ("vous devrez travailler sous la houlette de l'éducateur pour pouvoir lui rappeler à votre tour ce qu'il a appris".)

Mais c'est qui, cette véto ? Elle sort d'où ? Elle a déjà vu bosser un éducateur pro à domicile ? Elle a été cryogénisée dans les années 80 et vient seulement se de réveiller ou quoi ? Elle a lu mon blog ?

Bref, je trouve ça inadmissible ! C'est limite de la diffamation. "C'est mieux que de ne pas l'éduquer du tout", non mais je rêve !!! Elle connaît la qualité du travail que l'on fait et l'implication que ça nous demande, à nous et au maître ? Elle sait qu'on se récupère tous les chiens et les maîtres difficiles qui n'ont pas pu être pris correctement en main en club parce qu'ils avaient besoin d'un suivi individuel ? Elle sait qu'on est pratiquement autant psy qu'éducateurs ? Elle sait qu'on fait aussi des cours collectif ? Elle sait que l'on apprend non seulement au maître à éduquer son chien, mais aussi à comprendre son langage, son mode d'apprentissage, à résoudre ses problèmes de comportement ? Bref, filez-moi son numéro, que je l'invite à participer à un de mes cours SUPER CHERS.

Et pour les véto qui lisent ce blog, je vous en prie, aidez-nousà faire évoluer les mentalités ! Nous ne sommes plus les éducateurs bourrins des années 80 qui font du dressage de base sur un terrain. On a un vrai savoir-faire, des connaissances approfondies en comportement canin, et même un vrai diplôme en 1 ou 2 ans reconnu par l'Etat !

Merci !

Commenter cet article

Diego 18/09/2013 17:08

Je suis d'accord avec le contenu de l'article du blog, par contre le livre ne ment qu'a moitier sur le prix des cours pro (particulier) j'ai fait quelques Éducateurs canin au canada et à 50 dollars
de l'heure chez l'éducateur ou 80 dollars de l'heure à domicile en moyenne c'est du vol...

payer entre 40 et 50 à domicile je comprendrais mais au delà...

En tout cas merci Dog pour l'article je vais chercher un autre guide. aurais tu une référence à conseiller?

Anne et Cat 22/08/2010 15:06


Bonjour,

Ton coup de gueule me fait bien rire ! Faut dire que Cat et moi on est "dresseuses" mais pour les chevaux et les poneys à domicile. On rencontre beaucoup de préjugés similaires à ceux que tu viens
de lire. Travail sans intérêt, tarifs trop chers, pas besoin de travailler pour le propriétaire... Des préjugés qui se révèlent faux en pratique mais qui sont bien ancrés dans nos professions.

Il y a un diplôme d'éducateur canin en 1 ou 2 ans ? Peux-tu m'en dire un peu plus ?

Cela t'intéresserait-il de faire un échange de liens et/ou de rentrer dans notre communauté "une étamine aux pattes" ?

Amicalement,
Anne


Dog bless you 22/08/2010 19:37



super ! Je savais que ça existait, dresseur de chevaux à domicile, mais à part à la Cense, je n'en avais jamais vu en vrai !


Le diplome d'éducateur canin (brevet professionnel) se passe en 1 ou 2 ans en formation pour adulte dans les lycées agricoles.


Pas de pb pour l'échange de liens. Avec plaisir !



Nuage 28/07/2010 19:05


Bonjour !
Merci de votre réponse ! ^_^ En effet, je cherche plutôt une formation d'éthologie des canidés. Je pense m'orienter dans la recherche et/ou les métiers liés directement ou indirectement aux
canidés, ayant déjà un diplôme dans un autre domaine. Mon projet à très long terme serait d'ouvrir un refuge "libre" (sans cages) pour chiens, comme il en existe déjà. Je me renseigne pour
l'instant sur les cursus proposés, je pense l'étudier d'ici un an ou deux.

Si vous me le permettez, je voudrais faire passer un message, je pense que l'endroit est approprié : la maladie de Carré est une horreur, dont le chiot sort avec des séquelles graves et une
espérance de vie réduite. Mon chien avait la maladie de Carré quand je l'ai accueilli (2 mois), je l'ai vu passer de chiot en pleine santé à chiot malade pour toujours : problème cardiaque et
pulmonaire, diabète (non congénitaux). Il est parti d'un oedème pulmonaire aigu à l'âge d'un an et 3 mois.
C'est une maladie extrêmement contagieuse qui laisse des séquelles graves au chien et un traumatisme aux maîtres. Même si le vaccin n'est pas obligatoire et s'il n'y a pas d'épidémie en France :
"je l'aime, je le vaccine".


Nuage 17/07/2010 09:49


Bonjour!
Je viens de tomber sur votre blog par hasard, cet article m'interpelle... On m'avait offert le livre "éduquer son chiot pour les nuls", il y avait des choses qui me paraissaient bizarres. Comme ne
pas donner à boire une heure après le repas du soir pour éviter que le chiot fasse pipi dans la maison la nuit. Je n'ai jamais suivi ce concept, habitant en plus dans une région tropicale où il
fait très chaud, je préférais avoir à nettoyer que de trouver un chiot déshydraté (d'autant plus qu'il faisait du diabète et avait une séquelle cardiaque, c'était un survivant de la maladie de
Carré). Qu'en pensez vous ?

Je me permets également de vous demander conseil, j'aimerais faire une formation sur la psychologie des canidés (chiens, loups), mais je ne sais pas si cela existe. Je n'ai trouvé sur le site du
CNED qu'une formation qui comprend bases vétérinaires et étude du comportement, avec stage à réaliser en France. Je suis en train de me renseigner également dans le pays où je réside, je n'ai pour
l'instant pas trouvé ce que je cherche non plus. Je chercherais un cursus axé sur la psychologique/sociologie : le canidé au sein de la meute, le canidé et son adaptation avec les humains, etc. Si
vous aviez ne serait-ce qu'un début d'information, j'en serais vraiment reconnaissante ! :-)


Dog bless you 24/07/2010 19:31



Bonjour,


"éduquer son chiot", je ne l'ai pas lu, mais j'en ai entendu du positif. Pour ce qui est de ne pas donner à boire le soir, ça se pratique et je ne pense pas que les chiots meurent de soif. Perso,
je conseille plutôt de mettre juste un peu d'eau dans la gamelle pour ne pas qu'ils boivent à outrance le soir.


Pour la formation, je ne saurais pas quoi vous conseiller. En fait, ça dépend pour quoi vous voulez la faire, sur quel métier vous voulez que ça débouche. Il existe des études d'éthologie, mais
ce n'est pas forcément sur le chien. Autrement, des études de comportementaliste... A voir selon ce que vous voulez faire (chercheur ? comportementaliste ? véto ?)



Shimizu 06/07/2010 22:16


Dog Bless You, c'est le même principe en équitation, ma jument et moi avons plus appris en quelques cours avec un pro qu'avec des cours dans des clubs bof

mais je ne savais pas du tout qu'il se passait la même chose dans les clubs canins.

Tu connais / a entendu parler de bons éducateurs dans le rhône/ la loire ? si oui tu pourrais m'envoyer leurs noms par mail parce que j'ai pas tellement accès au bouche à oreille chez moi, les
seuls propriétaires de chiens que je connais qui prennent des cours le font dans ce club (qu'il faut que j'aille "inspecter" d'ailleurs) mais je ne connais personne qui fasse appel à un éducateur
comme toi


Dog bless you 08/07/2010 09:56



Envoie-moi un mail et dis-moi où tu es exactement, je verrai si je peux me renseigner.