Jeudi 19 janvier 4 19 /01 /Jan 20:02

Bonjour à tous !

Une longue période de silence sur ce blog, non pas qu'il ne se passe plus rien du côté de mes clients, mais j'ai été un peu débordée ces derniers temps (et je dois bien avouer que j'ai aussi eu moins de boulets, mais ça, je ne m'en plains pas !).

 

Je suis fréquemment démarchée par des émissions de télé qui ont pour thème les animaux. Elles valent ce qu'elles valent, et ceux qui y participent ont leurs raisons, c'est pourquoi je me dis que je vais quand même passer le mot au cas où vous vouliez "passer à la télé" avec votre loulou ! Cet article a été rédigé le 19/01/12, et je suppose que ces annonces ont une date limite ! Genre si vous lisez ce message le 14 juillet 2013, c'est pas la peine d'y répondre !

 

Sixtine me demande de passer ce message (je vous jure, je touche pas de pots de vins ! Même pas un sac de croquettes !) :

"Vous aimez les animaux et la nature mais vous vivez en ville ?
Vous êtes célibataire ?
Vous rêvez de pouvoir changer de cadre, prendre un nouveau départ, profiter de la nature et avoir le temps de construire une belle histoire dans un cadre plus serein ?
Pour une toute nouvelle émission TV, nous sommes à la recherche de femmes célibataires et citadines qui souhaitent partir à la recherche de l’amour et tenter une expérience humaine inédite !
Je suis disponible au 01 41 41 38 29 ou par mail à sixtinecasting@gmail.com pour en discuter plus en détails."

Mouais... "expérience humaine inédite", je sais pas trop ce que ça veut dire, mais bon ! Je ne garantis rien ! Si vous avez des questions, vous avez qu'à appeler Sixtine !

 

Et Julie, journaliste pour C'est ma Vie (M6) cherche quelqu'un qui vit à fond pour ses chiens (mais sans être débile non plus, hein. Juste quelqu'un qui fait plein de trucs avec ses chiens), et dont l'entourage commence à en avoir marre... Si c'est votre cas et que ça vous intéresse, vous pouvez me contacter avant fin fevrier, je ferai passer le mot (là non plus, je ne touche rien, promis !)

Par Dog bless you
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 23 novembre 3 23 /11 /Nov 20:42

Mail reçu le 19 novembre

"Bonjour, je vous envoi ce mail parceke je n'ai toujours pas de nouvelle de la formation des chiens de categorie. Vous m'aver envoyer un papier pour me dire ke j'était inscrit pour le 2 octobre et depuis rien si ça continu je vais être en retard par raport à la loie j'aimerai bien que vous me répondiez parceke ça suffi maintenant"

 

Alors

1/ quand je dis que tu es inscrit pour le 2 octobre, c'est que la formation a lieu le 2 octobre, banane !!

2/ En plus du papier d'inscription (qui aurait dû en soi te suffire), je t'ai envoyé un mail et un texto de rappel ! Je t'ai même appelé le jour-même ne te voyant pas venir, et tu n'as pas décroché.

3/ Tu fais partie des 45 % de personnes inscrites qui ne sont pas venues à cette p... de formation qui, du coup, n'a pas du tout été renbable (bah oui, c'est terre à terre, mais quand on sacrifie son dimanche pour faire ces formations à prix réduit pour tenter d'aider les gens, on espère au moins rentrer dans ses frais !)

4/ Et toi, voyant la date du 2 octobre arriver et soi disant "rien", t'aurais pas pu m'appeler ou m'envoyer un mail, par hasard ?

5/ C'est maintenant que tu te réveilles ? Et pour m'engueuler, en plus ? Ca fait presque 2 mois qu'elle est passée, ta formation !! Tu m'étonnes que "si ça continu tu va être en retard par raport à la loie" ! "Ca suffi maintenant" toi-même !!!!

Par Dog bless you
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 2 novembre 3 02 /11 /Nov 20:51

 

Elle semble avoir 120 ans et plus toutes ses dents, mais elle tient encore bien sur ses gambettes. C'est la maîtresse d'Hitler.

 

Hitler, c'est son bichon (qui lui, a toutes ses dents : le mollet du facteur s'en souvient encore !). Non, je déconne, il s'appelle pas Hitler, mais Fanfan (mais bon, il mériterait bien de s'appeler au moins Adolf).

 

Comme beaucoup de petits bichons de mamies, Adolf dort avec Mamie, mange avec Mamie, vit sur Mamie. Parfois, il se retrouve par terre, mais il n'est pas content et il le fait savoir !

Mamie m'énumère en une lente litanie tous les malheurs que lui fait vivre Adolf au quotidien. Et à chaque fois, ce leitmotiv (oui, j'ai décidé d'utiliser des mots de plus de 3 syllabes, aujourd'hui ! Histoire que mes parents voient où est passé l'argent de mes études) : "mais c'est pas pour ça que je vous ai appelée".

 

"Il ne veut pas que je regarde 30 millions d'amis à la télé, ça le rend fou... mais c'est pas pour ça que je vous ai appelée.

Il ne veut manger que sur mes genoux, mais c'est pas pour ça que je vous ai appelée

Il ne veut boire que de l'eau courante, jamais dans sa gamelle. Quand il me le demande, je dois aller lui faire couler la douche pour qu'il puisse boire, mais c'est pas pour ça que je vous ai appelée.

Il monte sur la table pour faire pipi sur les vases, mais c'est pas pour ça que je vous ai appelée."

 

Et bien sûr, il ne supporte pas de voir des "copains" dans la rue, il n'aime pas les enfants qui bougent trop, il ne veut pas qu'un inconnu le caresse, il a mordu plusieurs fois le vétérinaire et le facteur, il fait caca sur le tapis de l'entrée, mais.... c'est pas pour ça que je vous ai appelée !

 

Et la plus belle :

"Je ne peux pas aller aux toilettes quand je veux. Il a compris que je vais toujours faire la petite commission avant de sortir. Alors maintenant, il se met à hurler de joie et à sauter partout quand il me voit aller aux toilettes. Les voisins se sont plaints. Parfois, je me retiens pendant une heure, parce que je dois être sûre de pouvoir sortir tout de suite après y être allée, sinon il devient fou, LE PAUVRE !" mais.... c'est pas pour ça que je vous ai appelée !!!

 

Je n'en peux plus. Le suspens est insoutenable... Mais alors... pourquoi m'avez-vous appelée ?

 

- Je n'ose pas vous le dire.

- Mais si, allez-y (de toute façon, je crois que j'ai tout entendu)

- Il... Pff... Il se lèche le derrière.

- Quoi ?

- Ah, vous aussi, ça vous choque ? Il se lèche les fesses, vous vous rendez compte ? Je ne sais pas comment lui expliquer que c'est sale et que ça ne se fait pas...

 

Bon, ben s'en suit un long discours penaud expliquant

1/ que ce n'est pas sale, que c'est naturel. Que c'est même plutôt propre, puisqu'il fait sa toilette.

2/ que je peux l'aider sur tous les autres points, mais pas sur celui-là (j'ai presque l'idée de l'envoyer chez son véto, pour me "venger" un peu de tous les vétos qui m'envoient leurs clients à moitié tarés juste pour s'en débarrasser ! Non, non, je niez pas, les véto. Je vous ai bien captés ! Bon, allez, sans rancune. Je vous comprends, en même temps !)

 

 

 Je suis partie sans faire payer la maîtresse d'Hitler... La pauvre, elle paye déjà assez au quotidien !

Par Dog bless you
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Lundi 5 septembre 1 05 /09 /Sep 20:31

- Allô ?

- Bonjour ! Je vous appelle, parce que mon caniche fait de grosses bêtises quand je ne suis pas là, et j'ai besoin d'aide. Je vous préviens, vous êtes la seule personne sur qui je puisse compter. J'ai regardé tous les site d'éducateurs canins du coin, et il n'y a que vous qui puissiez m'aider !

- Ah bon ?

 

En général, je n'aime pas trop qu'on me considère comme "la dernière chance"... Disons que ça met un peu la pression.

 

- Oui. Je veux absolument que ce soit une femme qui vienne.

- Ah, d'accord.

 

Je n'insiste pas plus. C'est quelque chose d'assez fréquent. Certaines personnes pensent, à tort ou à raison, qu'une femme sera plus douce, ou moins "militaire", moins tentée aussi d'utiliser une force physique que la maîtresse du chien ne pourrait pas reproduire par la suite.

 

Bref, me voilà en bas d'un immeuble assez cossu. Je sonne à l'interphone et grimpe le bel escalier 19e siècle. Troisième étage. Une jeune femme assez "bling bling" m'ouvre la porte. Enfin, plus exactement, elle passe la tête par l'entrebaillement de la porte, regarde à droite, à gauche, puis ouvre...

"Entrez vite !"

Etrange... J'ai l'impression d'intégrer un réseau de la Résistance en 1943...

"J'ai tout laissé en l'état, pour que vous voyez".

Je m'apprête donc à entrer dans ce que je pensais être un grand appartement, et qui se révèle être un petit studio. Une pièce unique, refaite à neuf, décorée dans un style moderne et coloré...

 

Très coloré, même ! En faisant mon premier pas dans la pièce, je me rends compte que les touches de couleur sont en fait des bouts de tissus éparpillés un peu partout.

Encore un pas... Ce ne sont pas des bouts de tissus, mais... des STRINGS !

 

Des dizaines et des dizaines de strings bigarrés. Des noirs, des roses, des en dentelle, des à petits coeurs, et même un Wonder Woman... étalés partout par terre, sur le canapé, jusque sur la table basse.

 

"Alors, vous voyez ! Et c'est tous les jours le même cirque ! Il me vide tous mes tiroirs ! Vous comprenez pourquoi je voulais que ce soit une femme !"

 

Des chiens qui s'acharnent sur les chaussures ou même les sous-vêtements de ses maîtres, j'en connais un paquet. Mais un chien éparpilleurs de strings, j'avoue que pour moi, c'était une première !

 

Allô, Valérie Damidot ? J'ai un nouveau concept pour vous...

 

 

Par Dog bless you
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Jeudi 7 juillet 4 07 /07 /Juil 13:26

C'est une de mes bonnes clientes (trop bonnes, même, du genre abonnées à vie, qui m'aime bien parce qu'avec moi, elle peut parler à loisir de son petit chien si mignon et bla, et bla, et bla...). J'ai depuis longtemps abandonné l'idée de lui faire appliquer des règles d'éducation à peu près cohérentes. On se promène, on discute, elle est ravie...

 

- On est allés pique-niquer au parc, l'autre jour. Vous savez pas ce qu'il m'a fait ?

"Il", c'est Doudou, un chihuahua de 18 mois, légèrement tyran, mais pas trop, par rapport à ce qu'il aurait pu devenir !

- Non, mais je m'attends au pire...

- Et bien on était assis sur la nappe en train de pique-niquer, et il m'a chipé une tranche entière de jambon !

Je ne sais pas pourquoi, ça ne m'étonne pas beaucoup...

- Ah bon, et vous avez réussi à la récupérer ?

- Ben oui, fallait bien ! Il allait s'étouffer avec, le pauvre ! Alors je la lui ai coupée en petits morceaux...

 

Ben oui, le pauvre...

Par Dog bless you
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés